vendredi 1 février 2013

3ème RDV poétique : Petit héros deviendra grand


Pour déposer votre poème, il vous suffira de répondre à cet article en cliquant sur "commentaire" dans la zone en dessous et de sélectionner dans la liste "sélectionner le profil" le profil "anonyme".


CONSIGNE 3 : Petit héros deviendra grand

A la manière de la création collective « Petit héros deviendra grand » imaginez le métier ou l'activité une fois devenu adulte d'un des jeunes héros de notre enfance de façon poétique.

5 commentaires:

  1. TOM-POUCE

    Après toutes ces années, si Tom-Pouce a vieilli, il n’a pas beaucoup grandi; à peine quelques centimètres. Au décès de ses parents, sa petite taille ne lui permettait pas de reprendre, seul, l’exploitation de la ferme. Sur les conseils d’un ami, il se résolut, la mort dans l’âme, à se séparer du domaine.
    - Ainsi, avec le produit de la vente, tu pourras t’installer dans une maison à ta taille.
    Une affiche annonçant la vente de la ferme de Pouce-Pouce fut apposée sur le panneau municipal de la mairie. La nouvelle eut tôt fait de se propager dans la contrée. Nombreux furent les paysans, flairant la bonne affaire, venus visiter la propriété et proposer une offre à ce pauvre Tom, fort affligé de la situation. On a beau être petit, les sentiments n’en demeure pas moins grands. A chaque acheteur potentiel, Tom Pouce, incapable de prendre une décision aussi importante que définitive, répondait « je vais réfléchir ». Son ami s’inquiéta.
    - Tom, tu dois te décider ! Tes atermoiements vont décourager les acheteurs potentiels ! Je ne pourrai pas
    t’aider encore longtemps dans les travaux de ta ferme.
    Ce soir là, c’est le cœur gros qu’il se coucha en décidant que demain il vendrait son domaine au premier fermier qui frapperait à sa porte.
    Au matin, à peine dissipée la brume matinale, une charrette s’engageait sur le chemin qui menait à la ferme. Un vieux monsieur tenait les rennes.
    - Monsieur Tom Pouce ? Je m’appelle Marius. Je viens de loin. Je ne suis pas venu acheter votre exploitation mais j’ai une proposition à vous faire. Voulez vous l’entendre ?
    Un mois plus tard, on célébrait le mariage de Tom-Pouce avec la fille de Monsieur Marius. Une belle et douce jeune fille, à peine plus grande que lui. Le jeune couple, aidé par la famille de Marius (et quelques aménagements dans le mobilier de la maison et les machines agricoles) n’eut pas grand peine à œuvrer sur l’exploitation. Il mena une existence heureuse et paisible, de travail et de joie. Ils nommèrent leur fille Poucetta et leur fils Tom-Tom. Très vite les enfants grandirent, grandirent, grandirent…Ce sont eux aujourd’hui qui travaillent à la ferme, Tom-Pouce guidant parfois le cheval, comme jadis il le fit avec ses parents : assis au creux de l’oreille de l’animal.

    dédel avec l’aimable autorisation des frères Grimm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cendrillon,
      Longtemps du foyer le grillon,
      Princesse en haillons,
      Souffre-douleur et souillon,
      Elle épousa un prince bidon.

      Divorcée, elle ouvrit ses ailes,
      Libérée, se battit pour Elles.
      Femme-suffragette,
      Cheveux courts et salopette,
      Elle deviendra maire de Nice
      Ou Ministre de la justice.
      Marie Saillet

      Supprimer
  2. L'autre matin, devant le commissariat de police, j'ai surpris une conversation bien étonnante entre deux inspecteurs. Ils étaient en civil, costume noir, chapeau melon et petite moustache, ils se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.
    "Sais-tu que nous avons retrouvé la piste de Riquet à la Houppe" disait l'un d'eux. "Il s'est acoquiné avec un vieux loup de mer qui passe son temps à jurer et un extravagant chercheur en magnétisme terrestre"
    "Vous voulez parler de ce jeune journaliste au Petit Reporter. Celui qui est toujours vêtu d'un imper marron et d'un pull bleu clair ?" demanda l'autre.
    "Celui-là même, avec son petit chien blanc dénommé Milou !"reprit le premier.
    "Coquin de sort, si je m'étais douté... C'est de Dindin dont vous parlez, n'est-ce pas ?"
    "Tintin, cher Dupond, Tintin !"

    RépondreSupprimer
  3. Le Petit Prince
    Par le biais du venin
    Près de sa rose revint
    Et cultiva son jardin.
    Puis dans sa grande sagesse
    Fit de la Résistance sa maîtresse,
    Prôna la Paix Universelle
    Prit le nom de Stéphane Hessel.
    Rendons hommage
    A ce grand sage
    Qui pour ailleurs s'en est allé.
    Puisse son esprit nous hanter
    Et sa grande âme, justement nous inspirer.
    Marie Saillet

    RépondreSupprimer
  4. Aujourd’hui Mimi Cracra fête l’anniversaire de sa grande fille Laura qui va avoir sept ans. Mimi se souvient du jour de ses sept ans où elle a reçu son parapluie bleu. Au début elle croyait que ce n’était qu’un parapluie ordinaire mais pas du tout ! C’est justement l’histoire que Mimi décide de raconter à sa fille ce jour-là.
    Déjà toute petite fille Mimi voulait toujours aider les autres. Par exemple quand elle voulait aider sa maman à faire la vaisselle, patatras ! Tout était cassé en mille morceaux. Quand elle voulait aider sa maman à arroser le jardin, Mimi donnait tellement d’eau aux plantes, qu’elle se retrouvait toute mouillée au milieu d’une mare de boue ! Elle ne faisait que des bêtises et des catastrophes !
    Mais le jour de ses sept ans, tout changea…
    Mimi reçut ce jour-là un magnifique parapluie bleu.
    - Aujourd’hui tu as sept ans Mimi, c’est l’âge de raison ma chérie. Sais-tu ce que cela signifie ? lui dit sa maman.
    Finit les bêtises, et ce beau parapluie t’aidera à grandir, c’est ta grand –mère qui me l’avait offert lorsque j’avais ton âge.

    Mimi ne voyait pas à quoi un parapluie pouvait bien l’aider à grandir mais très vite elle comprit. C’était un parapluie magique qui pouvait transformer les petites demoiselles qui font des bêtises en gentilles petites filles. Et figurez-vous que cela marcha très bien avec elle !
    En grandissant Mimi eu envie de voyager à travers le monde, c’était son rêve depuis toujours. Aussi elle utilisa la magie du parapluie pour apprendre les langues du monde entier, le japonais, le portugais, le suédois, l’anglais, l’arabe, le russe…Et une fois qu’elle fut en âge de voyager elle quitta sa maison pour découvrir tout les pays du monde.
    Quand elle vit ce monde en bien triste état dont personne ne prenait soin elle eut l’idée de se servir encore une fois de parapluie…
    Mimi Cracra transforma son parapluie en aspirateur et balaya le monde entier et la nature. Elle replanta des arbres tombés, elle nettoya les océans !
    Quand elle arrivait dans des pays et qu’elle voyait les enfants tristes, elle les consolait. Dans les pays pauvres, elle donnait des fournitures scolaires aux enfants. Elle rendait les hommes gentils et heureux et reparait les bobos du monde.
    Puis elle rentra chez elle, toute heureuse d’avoir aider tant de personnes.

    Aujourd’hui Mimi est mariée et vit avec ses deux enfants, Diego et Laura.
    Elle fête l’anniversaire de Laura, elle a sept ans. Mimi lui a fait son gâteau préféré et savez-vous ce qu’elle lui a offert pour son anniversaire ? Un beau parapluie bleu…


    Les anfants du Clae du Centre, 3-6ans

    RépondreSupprimer